1997 – 2017, vingt ans d’une belle aventure

En 1997, l’association PMS21 s’est créée dans un contexte d’incertitude suite à la fermeture illégale de quatre de nos centres PMS. Elle avait pour objectif de défendre l’institution PMS et le travail qui y était réalisé, tout en créant du lien entre les agents des différentes provinces et de nos deux Communautés, française et germanophone.

En 2017, lors de l’assemblée générale du 26 avril, la dissolution volontaire de notre asbl a été décidée. Probablement parce que, au moment où la génération des « créateurs » s’en va, la « jeune » génération ne se sent pas prête, ou disponible, pour assumer la relève.
Entre ces deux dates, PMS21 a prouvé son dynamisme : 25 brochures du « Petit 21ème » ainsi que 6 Cahiers thématiques ont été édités, 12 conférences ont été organisées, diverses rencontres avec le Cabinet et avec les collègues d’Eupen ont été mises sur pied, 28 balades culturelles ou campagnardes nous ont emmené aux quatre coins de Wallonie, voire au-delà des frontières (à Lille et à Rome).

PMS21, c’est aussi un logo, une affiche, un site et une page Facebook.
Au fil des ans, les tensions de départ s’étant apaisées, les objectifs de notre association ont évolué : il s’agissait avant tout de faire connaître la variété et la qualité des activités réalisées sur le terrain, tout en promouvant la solidarité entre agents de notre réseau.

PMS21 a démarré avec 29 membres et se termine avec 29 membres. Est-ce un signe ?
C’est, bizarrement, au moment où le Pacte d’Excellence amène de nouvelles interrogations concernant l’avenir de nos centres que PMS21 décide d’arrêter son activité. Peut-être une autre association verra-t-elle le jour, qui sait avec les mêmes priorités ? Il appartient à ceux et celles qui nous suivent d’écrire cette nouvelle histoire. A leur façon...


Marie-France PONCELET, Anne-Michèle BERTIAUX, Rita FIURGIUELE
Co-Présidentes de PMS21